Nous avons vu dans un précédent billet comment mettre en oeuvre la génération de statistiques de visites avec Awstats. Nous allons maintenant enrichir et améliorer ces statistiques, avec dans un premier temps l'utilisation de plugins. Le prérequis pour ce billet est bien entendu d'avoir configuré Awstats et de posséder les modules Perl suivants : URI::Escape, Storable et Geo::IP.

Décoder correctement les phrases clés et les mots clés

Awstats permet de voir quels mots clés et quelles phrases clés ont été utilisés dans un moteur de recherche pour arriver sur votre site. Mais avec les jeux de caractères, Awstats peut avoir du mal à décoder les chaînes de caractères. Pour remédier à cela, il suffit d'activer le plugin decodeutfkeys dans notre fichier de configuration :

LoadPlugin="decodeutfkeys"

Accélération des recherches DNS

Dans notre configuration précédente, Awstats est paramétré pour faire une recherche DNS inverse des IP des visiteurs, ce qui peut prendre du temps. Il est donc possible de créer un fichier de cache pour accélérer ces recherches et éviter de faire 36 fois la même requête DNS. Pour cela, on active le plugin hashfiles :

LoadPlugin="hashfiles"

Géolocalisation des visiteurs

Il peut s'avérer très intéressant de savoir d'où viennent vos visiteurs selon le thème ou la langue du site : par exemple, un site rédigé en Français a dans le top 10 de ses visiteurs une adresse IP russe, une brésilienne et une chinoise (pays choisis au hasard). Si on regarde dans les logs, on se rend compte que 90% de leurs requêtes terminent en 404 ;) On va donc activer le plugin GeoIP :

LoadPlugin="geoip GEOIP_STANDARD /var/www/awstats/GeoIP.dat
LoadPlugin="geoip_city_maxmind GEOIP_STANDARD /var/www/awstats/GeoLiteCity.dat"

On remarque que dans le cas de GeoIP, il est nécessaire de disposer d'une base de données associant des plages d'adresses IP à un pays d'appartenance. Le fournisseur le plus connu pour ce type de bases de données est Maxmind, qui propose des solutions gratuites et payantes. Deux bases sont disponibles gratuitement, celle des pays et celle des villes. Ensuite, il reste à placer ces fichiers (décompressés) dans un répertoire accessible à Awstats; personnellement je le met au même endroit que les données de statistiques, donc /var/www/awstats ou /var/lib/awstats selon qu'on est sous NetBSD ou Linux. Les bases de données sont mises à jour chaque mois, pensez donc à régulièrement télécharger les nouvelles versions.

Attention  : ce type de traitement entraîne un ralentissement de la vitesse d'exécution d'Awstats, sur des gros sites cela peut très vite devenir gênant pour la carge CPU et mémoire de votre serveur.

Autres infos sur les IP des visiteurs

Plutôt que de copier-coller les IP de vos visiteurs dans un service de whois, il est possible d'utiliser le client whois d'Awstats via le plugin hostinfo :

LoadPlugin="hostinfo"

Au prochain épisode...

Nous avons maintenant quelques détails de plus sur nos visiteurs grâce aux plugins, il nous reste maintenant à mieux comprendre les visites via les directives "ExtraSection", qui fera l'objet d'un prochain billet... :)