Clubic a publié hier un article détaillant le passage d'un de ces rédacteurs de Microsoft Windows à Mac OS 10.4 Tiger. Vous trouverez cet article ici.

D'une manière générale, je suis assez d'accord avec cet article, que je trouve assez bien fait. Je suis toutefois moins en accord lorsqu'il est question du matériel. Autant je le reconnais, le coup de la barrette de RAM intégrée à la carte mère sur les portables, je trouve ça pas sympa, autant dire que la plateforme Centrino est plus performante, je ne suis pas spécialement d'accord. Surtout au niveau de l'autonomie : là où la plupart des portables équipés d'une plateforme Centrino (modèles ULV exclus)atteignent 4h ou 4h30, les PowerBook atteignent 5h et les iBook 6h ! Pour ce qui est de la puissance pure, cela dépend évidemment des applications, mais dans une utilisation bureautique et multimédia classique (traitement de texte, lecture de musique et de films, navigation web).

Continuons dans le logiciel. Je trouve que dans cet article, Safari est un peu trop dénigré. C'est vrai, sur certains sites (exemples concrêts : Caramail, ou le service de vente de musique en ligne de Virgin), il n'est pas possible de surfer dans de bonnes conditions. Mais le nombre de sites incompatibles reste réduit, et j'en profite pour rappeler qu'il est le seul navigateur à passer Acid2, du moins pour le moment. J'espère que Firefox rattrapera vite ce retard. Je suis aussi un peu déçu par le fait que l'article ne mentionne pas la présence sur plateforme Mac d'OpenOffice ou de NeoOffice : que le rédacteur préfère Microsoft Office est une chose, mais je trouve que dans ce cas c'est un peu partial comme attitude.

Enfin, et j'espère que cet article fera avancer les mentalités, il ne faut pas que les gens qui désirent s'équiper en matériel informatique aient peur du changement. Personnellement, après avoir connu Windows puis Linux, le changement de système d'exploitation, et je dirais même de philosophie informatique, ce n'est plus un problème. Ce n'est hélas pas une généralité, la plupart des gens ont peur du changement, surtout au niveau de l'interface. Si cet article avait pour mission de rassurer les gens et à considérer Apple comme une alternative qui mérite d'avoir un poids dans la balance, alors je crois que cette mission est globalement réussie.