Ce matin, en lisant mon journal les news du net, je suis passé comme tous les jours sur PCINpact. J'y ai trouvé un article racontant l'histoire d'une petite fille de 9 ans qui voulait proposer à Steve Jobs quelques idées pour améliorer l'iPod Nano (article repris d'une news de CBS5 disponible ici).

Cette histoire me fait sourire et réfléchir à plus d'un titre, d'abord, même si la politique de l'entreprise n'est pas de prendre en compte les idées et les demandes spontanées des consommateurs, j'estime qu'il y a moyen de répondre avec un ton qui n'est ni hypocrite ni dur. Je n'enverrai pas de lettre à Steve Jobs pour ça, mais je suppose qu'Apple doit régulièrement sonder ses clients, pour savoir ce qui les intéresse et s'ils sont satisfait de leurs produits. Si c'est effectivement le cas, le signaler dans la réponse serait une bonne idée et conviendrait à la fois à une file de 9 et à quelqu'un de plus âgé.

Ensuite, le fait que sa mère ait porté l'histoire devant la télé... Aurait-elle voulu en profiter pour faire un peu de médiatisation, faire un petit procès et récupérer quelques dollars d'Apple? La tentation de répondre oui est grande, de penser que toutes les petites histoires peuvent, au pays de l'oncle Sam, se finir en procès. Mais devant la candeur de Shea, la petite fille de 9 ans, je vais essayer d'agir avec tact et penser qu'au moins, elle aura fait changer le ton des lettres de réponse d'Apple :)