NetBSD 7.1 est disponible. Comme d'habitude, il est recommandé de mettre à jour son système, en particulier car cette version apporte de nombreux correctifs de sécurité.

Historiquement, mettre à jour son système NetBSD se fait via le logiciel d'installation, sysinst. Cependant, cette méthode a le principal désavantage de nécessiter de redémarrer sur l'installeur, et donc de rendre le système indisponible pendant toute la mise à jour.

Une deuxième possibilité consiste à décompresser soi-même les sets du système de base puis de lancer les commandes de post-installation, comme expliqué par exemple sur le wiki de GCU.

Cette deuxième possibilité, certes plus rapide, est automatisable, mais nécessite un peu d'intelligence, comme le fait de n'installer que les sets nécessaires, un noyau différent de GENERIC (surtout dans le cas où on compile soi-même un noyau personnalisé), voire même d'effacer son répertoire de téléchargement après coup. Et cela tombe bien, car c'est ce que fait sysupgrade ! A l'aide d'un simple fichier de configuration, celui-ci est capable de :

  • télécharger les sets d'une version précise de NetBSD ;
  • remplacer votre noyau par le nouveau, automatiquement, ou en spécifiant un nom de configuration ;
  • d'effectuer les tâches de post-installation ;
  • et même de faire le ménage à la fin !

Sysupgrade fait maintenant partie de la documentation officielle de mise à jour. Pour l'utiliser, idéalement, une commande suffit :

# sysupgrade auto http://cdn.NetBSD.org/pub/NetBSD/NetBSD-7.1/amd64

En ce qui me concerne, j'ai choisi de m'assurer que certaines options sont activées dans _/usr/pkg/etc/sysupgrade.conf_, en particulier car la commande _config_, qui permet de détecter le nom de la configuration du noyau, est disponible dans le set _comp_, que je n'installe pas systématiquement (ce dernier permet de disposer d'outils de développement et de compilation, que j'estime inutiles sur un serveur web par exemple). Mon fichier de configuration ressemble donc à ceci :

RELEASEDIR="http://cdn.netbsd.org/pub/NetBSD/NetBSD-7.1/$(uname -m)"
KERNEL=GENERIC
ETCUPDATE=yes

Ma commande de mise à jour se résume donc à un simple sysupgrade auto. En revanche, la post-installation sera déclenchée et me demandera si je souhaite mettre à jour certains fichiers de configuration. Il convient donc d'être particulièrement attentif lors de cette étape.

Des remarques, des propositions d'améliorations ? Où même des exemples supplémentaires ? Les commentaires sont là pour ça !