Il m'est arrivé récemment de lancer des services uniquement sur la boucle locale d'une machine, par exemple un serveur web. On peut douter du bien-fondé de la démarche, mais je trouve cela intéressant à deux titres : - d'abord, si la configuration du service nécessite une adresse IP, cela sera 127.0.0.1, et n'aura pas besoin d'être modifiée en cas de copie sur une autre machine ; - ensuite, si jamais pour une raison ou une autre le pare-feu vient à être inactif, le service ne sera pas exposé.

Bien sûr, cela ajoute une contrainte, celle d'effectuer une redirection de port en plus de l'ouverture de flux. De plus, je ne sais pas si cela a une influence réelle en terme de performance. Je pourrais tester cela à l'occasion, et en faire un article, tiens :)

Donc me voilà en train d'installer un serveur web, de le lancer sur localhost, je fais ma petite configuration à grands coups d'iptables, et là c'est le drame : le trafic ne passe pas. Quelques recherches plus tard, j'apprends qu'en fait par défaut, le noyau Linux considère que ce n'est pas normal qu'un paquet vienne de l'extérieur et ait comme destination 127.0.0.1. Ce comportement peut être modifié depuis la version 3.6, grâce à un paramètre sysctl :

# sysctl -w net.ipv4.conf.all.route_localnet=1

Bien entendu, pour un résultat permanent, il faut penser à éditer /etc/sysctl.conf.

Petit détail sympathique, activer la retransmission de paquets (le fameux ip_forward) n'est pas nécessaire.

Source : Super User.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le sur les réseaux sociaux ! Si en plus vous avez des remarques, ou des propositions d'améliorations, n'hésitez pas : les commentaires sont là pour ça !